Hello our valued visitor, We present you the best web solutions and high quality graphic designs with a lot of features. just login to your account and enjoy ...

Actualités taxis

Pour bien préserver votre taxi, il est important de l’entretenir régulièrement.

En tant que véhicule de transport professionnel, le taxi se doit d’être en très bon état pour garantir le confort de leurs voyageurs. Or, la circulation constante en ville provoque des usures fréquentes pour le véhicule. Voici donc les points d’entretien important afin de conduire votre taxi pendant de longue année sans problèmes majeurs.

Toujours gonfler les pneus à la pression optimale

Un pneu mal gonflé peut entraîner une usure rapide du système de transmission en plus d’augmenter la consommation de carburant normale du véhicule. En effet, plus le pneu est dégonflé, plus la résistance à la route est grande. La voiture sera obligée de fournir plus d’effort pour rouler correctement. Un pneu dégonflé est souvent négligé par les chauffeurs de taxi et quand des problèmes surviennent en conséquence, leur premier réflexe est d’acheter des pièces de rechange sans corriger la vraie source du problème.

Il est donc impératif de vérifier régulièrement la pression des pneus conformément au manuel du véhicule. Ce geste d’entretien vous permettra d’économiser non seulement du carburant, mais également votre budget d’achat de nouvelles pièces.

Faire la vidange régulièrement et remplacer le filtre à huile

La qualité de l’huile moteur détermine le bon fonctionnement du véhicule. En effet, l’huile agit comme un agent de nettoyage et de lubrifiant des pièces en mouvement dans le moteur, comme le vilebrequin et les bielles. Si ce liquide comporte des impuretés qui s’accumulent au fil du temps, ces pièces en seront directement impactées. En même temps, le filtre à huile enlève les particules néfastes dans l’huile, mais il a également ses limites. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer la vidange au moins une fois tous les deux mois pour un taxi et remplacer le filtre à huile au même moment.

Nettoyer le filtre à air

Les plus habitués de la mécanique automobile le savent, le filtre à air conditionne la qualité de carburant injecté dans le piston. Si des particules se retrouvent mélanger avec le carburant pendant l’injection, la poussée dans le piston n’atteint pas sa valeur optimale. Par conséquent, votre taxi consommera plus de carburant avec un mauvais filtre à air. Si vous vous déplaciez souvent dans des zones malpropres et empoussiérées, il est fortement conseillé de remplacer le filtre à air sur tous les 10 000 km effectués.

Ne pas négliger les essuie-glaces

Comme le taxi roule presque 24 h/24 dans la ville ou en périphérique, il est tout à fait logique qu’il subisse toutes les intempéries de la nature comme la pluie, neige ou la grêle. Ces phénomènes naturels impliquent l'usage fréquent de l’essuie-glace sur un taxi, entraînant sa détérioration plus rapide que sur une voiture personnelle. De plus, un essuie-glace en mauvais état peut à son tour abîmer lentement le pare-brise. De ce fait, les essuie-glaces doivent être remplacés au minimum une fois par an.