Hello our valued visitor, We present you the best web solutions and high quality graphic designs with a lot of features. just login to your account and enjoy ...

actualités taxis

Si les statistiques affichent que seulement 5 à 10 % des voitures de transport avec chauffeur ou VTC, seraient conduites par des femmes, ce chiffre va légèrement grimper.

Voitures de transport avec chauffeur VTC

En effet, deux start-ups parisiennes, Women Drive (en pleine phase de lancement) et Femme au volant (bientôt 2 ans d'existence) proposent des services, par des femmes, pour les femmes. Elles sont, ni plus ni moins, les pionnières en France, où les femmes chauffeurs conduisent seulement des femmes. Le concept est innovant est l'objectif est clair : ne plus avoir à subir les "regards indiscrets, questions délicates ou propositions ambiguës", selon le site web de Women Drive, tout en donnant tout le respect digne "d'une passagère écoutée, préservée et respectée".

Ce que les chiffres traduisent

Les chiffres actuels ne sont pas encore alarmants. Aussi, les témoignages qui dénoncent ouvertement le harcèlement de quelques chauffeurs de VTC, ne cessent de se multiplier. Dans la pratique, certains chauffeurs gardaient les numéros des clientes, pour ensuite les draguer par texto. Cependant, Uber n'en fait pas tout un drame. En mars 2016, cette société californienne a reconnu avoir obtenu 170 plaintes pour agressions sexuelles, dont 5 pour viol, en seulement 3 ans d'exercice aux Etats-Unis. Cela équivaut à 1 plainte tous les 3,3 millions de courses.

D'où est venue l'idée ?

C'est Sarra Boubchir, la créatrice de Women Drive, qui a eu l'idée. En rentrant d'une soirée en VTC, elle a déclaré au Figaro : "Le chauffeur était vraiment pesant. Et comme nous refusions de répondre à ses avances, il nous a débarquées sur le bord de la route". Pour ce qui est de « Femme au volant » qui compte pas moins d'une dizaine de « chaufferettes » (qui va augmenter à « une cinquantaine dans les semaines à venir »), la fondatrice Smahane Bouchlaghem est elle-même, une ex chauffeur VTC. Elle a raconté au Parisien : « Les clientes me disaient qu'elles étaient beaucoup plus rassurées que ce soit une femme qui les transporte. Quand je les déposais en début de soirée, elles me demandaient de revenir les chercher ! ».

Les avantages et les inconvénients de tels services

Comme plus, ces start-ups proposent des services VIP en extra. Ils peuvent être une conciergerie qui réalise les courses ou une personal shopper qui aidera choisir ses vêtements. Comme principal inconvénient, le prix. Pour un trajet entre Montmartre et la Gare de Lyon, on doit prévoir 38 € chez Femme au volant contre 25,60 € chez Women Drive et 16,15 € chez Uber. Pour le trajet musée du Louvre et Montparnasse : Femme au volant annonce affiche 27 €, Women Drive propose 20,34 €, contre seulement 7,95 € pour Uber.